Actualités

Les salariés au coeur de la formation

Avec Mon Compte Formation, l’application accessible depuis fin novembre, les salariés deviennent directement acteurs de leur formation professionnelle. L’occasion de donner la parole à deux femmes qui poursuivent leur parcours dans des entreprises spécialistes de l’emballage cosmétique, Albéa et RPC Beauté.  Elles ont été accompagnées par RESO Industries, qui a formé en 2019 pas moins de 200 salariés sur des parcours certifiants et propose en 2020 de nouvelles solutions pour le développement des compétences. 

Eulalie Lohezic vient d’obtenir son certificat de qualification professionnelle « Conducteur d’Equipement de Fabrication », au terme d’une formation qui a renforcé des compétences déjà polyvalentes. « J’ai pendant longtemps travaillé au service qualité d’Albéa, puis suis revenue en atelier. En complément de mes connaissances en assemblage et en finition, j’ai acquis avec la formation de nouveaux savoir-faire en injection. J’améliore à la fois ma polyvalence et ma spécialisation. »  Pendant trois mois, à raison de deux journées par semaine, Eulalie Lohezic et quatre autres collègues ont participé au parcours que RESO Industries a co-construit avec l’entreprise et animé.

Langage technique, fonctionnement de l’équipement, qualité et conformité des produits, règles HSE, communication, amélioration continue… Le programme de formation, très opérationnel, a permis à Eulalie Lohezic de « mettre les choses en perspective, d’être au même niveau que les autres conducteurs d’équipements de fabrication, de passer à un nouvel échelon. La mise en application est directe sur le poste de travail. On se voit progresser ! » Un cheminement individuel qui correspond au projet de développement porté par l’entreprise en matière de polyvalence et de montée en compétence. « C’est une manière pour moi de contribuer à la progression d’Albéa, de m’intégrer à son projet d’ensemble. » Et, avec le certificat, d’obtenir une reconnaissance supplémentaire. « Le diplôme a de l’importance d’abord pour moi-même. Je me suis donné un nouveau défi. C’est important. Merci à toute l’équipe ! »

« D’une étape obligatoire, je peux faire de l’entretien annuel d’évaluation une source de dialogue » 

Isabelle Etienne est la Responsable planning de RPC Beauté. Au dernier trimestre, elle a suivi une formation courte sur la conduite de l’entretien annuel d’évaluation. Elle a acquis des outils et pose désormais un nouveau regard sur un exercice qu’elle pratiquait de longue date. « Auparavant, sur la base de ma grille d’entretien, j’abordais les points les uns après les autres, avec beaucoup de monologue. J’ai appris à construire une logique, une progression dans la discussion. Mieux construit, plus structuré, mon questionnement aide mon interlocuteur à se livrer, à faire part de son ressenti sur son travail. Auparavant, je n’osais pas aller aussi loin. »

Au cours de la formation, RESO Industries ménage du temps à la mise en situation et transmet un support avec des propositions de formulations. « Elles sont tournées de telle sorte que les questions suscitent un échange plus approfondi, plus enrichissant. D’une étape obligatoire, je peux faire de l’entretien annuel d’évaluation une source de dialogue. » S’il est trop tôt pour mesurer tous les bénéfices, Isabelle Etienne peut déjà évaluer l’amélioration obtenue dans les entretiens réalisés auprès de ses deux collaboratrices : « elles m’ont dit avoir apprécié ce moment d’échange. » Comme elle, une dizaine de personnes appelées à conduire des entretiens annuels d’évaluation auprès de leur équipe ont été formées dans l’entreprise.

Plus de 200 salariés formés par RESO Industries en 2019

A l’instar d’Eulalie Lohezic et d’Isabelle Entienne, plus de 200 salariés ont été formés cette année par RESO Industries dans le cadre de projets certifiants, sur des thématiques aussi variées que les techniques plasturgiques et composites, l’ingénierie, le commerce, le management… « Nous avons accompagné cette année une cinquantaine d’entreprises sur des projets certifiants, soit une progression de 50% par rapport à 2018, souligne Mélanie Floury, Responsable opérationnelle. Une croissance qui s’explique notamment par le besoin des entreprises d’accélérer le développement des compétences de leurs collaborateurs dans un contexte marqué par les mutations technologiques et réglementaires. « Nous avons également fortement structuré notre réseau d’intervenants, composé d’une trentaine de vacataires, et conforté nos partenariats avec cinq plateaux techniques sur l’Ouest de la France. » L’ingénierie financière et pédagogique, la connaissance des entreprises de la Plasturgie et des Composites dont RESO industries est une émanation, le proximité géographique constituent des fondamentaux sur lesquels l’organisme appuie son développement pour les prochains mois : « En 2020, nous apporterons de nouvelles solutions à travers la formation en situation de travail (AFEST), poursuivrons le développement des CQP, notamment découpés en blocs de compétences, et accompagnerons les entreprises dans leur problématique de recrutement à travers notre produit « Recruter et intégrer en Plasturgie », annonce Mélanie Floury.

Vous avez des questions liées au contexte de la réforme ou au financement de la formation ? Contactez RESO INDUSTRIES au 02 99 87 42 87 ou par email à contact@reso-industries.fr