Actualités

Le Groupe Maugin a intégré sa propre agence d'intérim

Comment faire face aux difficultés récurrentes de recrutement d’intérimaires, les intégrer dans la culture et le développement de l’entreprise, faire face aux pics d’activité ? A ces questions, le groupe Maugin, entreprise de 300 salariés spécialisée dans la fabrication de menuiseries, a apporté une réponse : implanter sur son site une agence d’intérim. Les explications de Gaëlle Le Morvan, Responsable des Ressources Humaines

Photo MAUGIN

Gaëlle LE MORVAN - Responsable Ressources humaines

Dans quel contexte le groupe Maugin a-t-il décidé de créer une agence d’intérim hébergée ?

Plusieurs facteurs nous ont incités à engager une réflexion qui a abouti à la mise en place d’une agence hébergée. Nous sommes situés à Saint-Brévin-les-Pins, en Loire-Atlantique, dans un bassin d’emploi très dynamique, où d’importantes entreprises absorbent la main d’œuvre disponible : opérateurs de production, caristes, techniciens de maintenance…. Nous rencontrions des difficultés croissantes à pourvoir à nos besoins en recrutement. Notre activité est par ailleurs soumise à une forte saisonnalité, avec des pics de charge en juillet et au dernier trimestre. Nos managers de proximité peinaient pendant ces périodes à accueillir les intérimaires. Enfin, nous cherchions des leviers pour réduire le temps moyen de fabrication d’une menuiserie. Le groupe Maugin a ainsi organisé des groupes de travail qui ont fait apparaître plusieurs sujets RH : la formation des salariés, la polyvalence et l’intégration des intérimaires.

L’idée d’une agence d’intérim hébergée nous séduisait. Nous avons réalisé un audit préalable avec les différentes agences partenaires et bénéficié du retour d’expérience de Responsables de Ressources Humaines de divers secteurs industriels. Tous étaient favorables à cette solution qui, nous ont-ils dit, apporte une meilleure qualité de service, permet un gain de temps et favorise l’insertion des intérimaires dans la culture de l’entreprise. Nous avons retenu parmi les agences celle qui pratiquait déjà de ce type de dispositif.

Comment cette agence hébergée fonctionne-t-elle ?

Deux professionnels de l’agence d’intérim sont détachés dans notre entreprise et entièrement dédiés à elle. Leurs bureaux se situent à l’intérieur de nos locaux, à l’entrée du personnel. Ils animent au quotidien notre réseau d’intérimaires – pouvant dépasser une centaine de personnes en période de forte activité -, réalisent les recrutements, les visites de l’entreprise, les tournées quotidiennes de production, les points réguliers avec les responsables d’équipe… Un comité de pilotage mensuel effectue le suivi des indicateurs et des accompagnements. La proximité de l’agence nous permet d’opérer rapidement des réajustements le cas échéant. Ces professionnels sont, en quelque sorte, les responsables RH des intérimaires. Nous les intégrons à notre plan de charge et communiquons avec eux de manière très transparente.

Quel premier bilan dressez-vous de ce travail conjoint ?

Nous n’avons que six mois de recul sur le dispositif mais d’ores et déjà, nous voyons se poser les premières pierres de l’édifice. Nous commençons à travailler sur des dossiers de fond, tels que des tests de dextérité et des formations aux gestes et postures. Nous expérimenterons aussi prochainement les méthodes de recrutement par simulation avec Pôle Emploi.  

Chez Maugin, les intérimaires ne sont pas une variable d’ajustement, mais des collaborateurs à part entière. Nous offrons autant que possible des missions de longue durée, dans une optique de recrutement. C’est pourquoi il est essentiel pour nous d’associer les intérimaires au projet Maugin dès leur arrivée et d’avoir avec eux des échanges réguliers. Dans l’entreprise, l’agence d’intérim hébergée est leur interlocutrice autant que la nôtre. Elle peut répondre rapidement et facilement à toutes leurs interrogations. Elle a même aménagé ses horaires d’ouverture, pour s’adapter à notre organisation en 2x8. Pour résoudre les difficultés de recrutement auxquelles nos industries sont confrontées, nous devons employer différents canaux. L’agence d’intérim hébergée en est un, et je suis pour ma part très confiante sur les résultats qu’elle nous permettra d’obtenir.