Actualités

CADIOU : L’EPANOUISSEMENT DES COLLABORATEURS AU CŒUR DE LA STRATÉGIE RH

Octobre  2017

 

Leader de la fabrication et distribution de portails en aluminium, PVC et bois, Cadiou connaît une forte croissance : en huit ans, l’entreprise bretonne est passée de 175 à 450 salariés. Intégration, développement des compétences et de la polyvalence, cohésion constituent autant d’enjeux qu’elle relève en misant sur l’épanouissement au travail de ses collaborateurs. Rencontre avec son DRH, Hervé Le Bot.

 

[Hervé LE BOT, Directeur des Ressources Humaines chez Cadiou]

 

L’entreprise a récemment construit une feuille de route, en plaçant au centre la dimension humaine. Sur quoi s’appuie-t-elle ?

Cadiou a été créé en 1973 par Ronan Cadiou, qui a transmis le flambeau à sa fille, Emmanuelle Legault, en 2006. Avec Jean-François Legault, son mari, Directeur commercial, et Antony Bihan, son beau-frère et Directeur industriel, elle continue à puiser dans l’ADN de l’entreprise familiale pour la projeter dans l’avenir.

« Ensemble vers 2020 », c’est le nom du projet d’entreprise qui a été défini, formalisé et partagé aux collaborateurs, ainsi qu’à toutes les parties prenantes : partenaires, fournisseurs, clients installateurs et utilisateurs finaux. Il s’appuie sur les valeurs de Cadiou que sont l’engagement, l’audace, l’agilité, le dépassement et l’épanouissement, et sert son ambition : « garantir la sérénité de nos clients en leur offrant des solutions durables, exclusives et avant-gardistes ». Nous souhaitons créer une dynamique globale, collective, vivante, qui nous permet d’engager des chantiers stratégiques : cultiver le goût de l’excellence, pratiquer une innovation centrée sur l’expérience client et favoriser la coopération et la responsabilité. C’est autour de ce troisième axe particulièrement que s’articulent nos actions RH.

 

Ce projet d’entreprise est présenté notamment dans Demain, votre magazine interne…

Construit comme un carnet de voyage et diffusé deux fois par an, il met en lumière les initiatives et donne la parole à nos clients, nos partenaires et nos collaborateurs. Il permet d’informer chacun sur la vie de l’entreprise et contribue à construire une culture commune. Avec des articles thématiques, un graphisme décalé et convivial, il constitue un support de communication efficace pour détailler et expliquer la feuille de route de l’entreprise.

 

Parmi les actions phares engagées, en quoi les Trophées des Initiatives sont-ils des occasions de mobilisation et de collaboration? 

Ils ont été initiés il y a trois ans. Après la RSE et l’environnement, puis l’Innovation, la Qualité de vie au travail est le thème choisi pour la nouvelle édition. Les salariés volontaires sont répartis en groupe et invités à concevoir, dans le cadre de 20 heures octroyées sur leur temps de travail, un projet qui sera défendu devant un jury. L’année dernière, les initiatives proposées par les 46 collaborateurs inscrits étaient de très grande qualité. Nous découvrirons en décembre les nouvelles idées autour de l’ouverture, du cadre de travail et du partage et célébrerons la remise des prix. Ce sera également l’occasion de saluer la réussite de 24 collaborateurs qui ont obtenu leur CQP Menuisier ou CQP Conducteur d’équipements de fabrication, ainsi que le succès de nos chefs d’équipes pour leur CQP Encadrement d’équipe, dispositif pour lequel Plasti Ouest nous a accompagnés.

 

 

En matière de formation, on peut citer également l’atelier-école créé en 2015. Quel est le principe ?

Nous y formons en interne, pendant trois semaines, nos futurs menuisiers. Ils sont accueillis par deux tuteurs sur des aspects techniques et suivent des modules sur la sécurité, le lean manufacturing, le management de la qualité, l’amélioration continue ou encore des techniques simples de résolution de problème. L’atelier-école favorise une intégration en douceur et donne la possibilité de se projeter plus facilement dans l’entreprise.

 

Chez Cadiou – c’est une particularité -, chacun est responsable du produit qu’il fabrique…

C’est effectivement une manière de promouvoir l’autonomie. Lecture de plans, technique des gestes, contrôle, qualité… chaque collaborateur gère son produit du début à la fin, qu’il s’agisse d’un coulissant de cinq mètres ou d’un portillon. Dans nos métiers, essentiellement manuels, où la fabrication est sur-mesure, il s’agit également de mettre en œuvre la polyvalence et l'entraide entre ateliers en fonction des charges de travail de chacun. Grâce à l’action “Vis ma vie”, nous encourageons nos collaborateurs à découvrir l’atelier amont ou aval en hiver. Les volontaires découvrent ainsi de nouveaux métiers et comprennent l’importance de la qualité tout au long du cycle de fabrication.

 

Ces métiers sont souvent en tension. Avez-vous des difficultés à recruter ?

Pas particulièrement. La culture de Cadiou, son développement, ses actions en faveur de l’épanouissement des salariés… toutes nos actions commencent à être connues et participent à l’attractivité de l’entreprise. En mai dernier par exemple, nous avons dû faire face à un pic d’activité et organiser en quatre jours le recrutement d’une vingtaine de nouveaux collaborateurs. Nous y sommes parvenus, en sollicitant nos partenaires intérimaires et nos réseaux. Trois personnes nous ont rejoints grâce à notre page Facebook !

Dans nos recrutements, nous privilégions autant que possible aux CV la méthode par simulation, pour donner une chance à tous les profils. Elle est basée sur des tests d’aptitude. Selon les résultats, le candidat est reçu en entretien et nous évaluons surtout sa disponibilité et sa motivation. Cette approche est systématiquement employée dans le recrutement en contrats professionnels, qui concernent chaque année une dizaine de jeunes.

 

Avec ses collaborateurs, Cadiou s’investit dans la vie de Locronan, commune de 800 habitants…

Et nous sommes fiers d’être Finistériens ! Cadiou affiche son ancrage et la fabrication locale de ses produits. Nous faisons partie d’un territoire et tissons avec lui des liens étroits. Le maire, par exemple, collabore aux Trophées des Initiatives. Nous avons organisé une opération de nettoyage des plages avec notre commune voisine, Plonévez Porzay : plus de 100 volontaires - collaborateurs, conjoints, enfants, parents - ont sillonné la plage de Sainte-Anne afin de la rendre propre et d'accueillir la BreizhWin, un rassemblement de planeurs et de  montgolfières. Autant d’actions qui ont du sens et favorisent la cohésion.

Le bien-être de nos collaborateurs, l’investissement local, l’environnement… ce n’est pas seulement dans l’air du temps : c’est un véritable engagement collectif qui est ancré dans notre stratégie de développement. Nous avons même confié ces missions d’animation à deux jeunes femmes : Aline manage le développement durable et Tiffany, la qualité de vie au travail. Et nous pouvons compter sur elles pour nous trouver encore, en bonnes Finistériennes, de beaux projets à mettre en œuvre !